image-microbiome.jpgLe microbiome humain, ce sont les millions de microorganismes qui vivent avec nous. Sans eux, nous ne pourrions pas digérer les aliments que nous consommons, nous défendre contre les bactéries pathogènes. Notre peau n'assurerait plus sa fonction barrière contre les agressions extérieures : les infections, le soleil, les abrasions...

Le microbiome fragilisé par les produits d’hygiène

Une simple douche avec un gel douche contenant des conservateurs trop puissants ou un pH trop élevé peut détruire des millions de bonnes bactéries vivant sur notre épiderme, laissant notre peau sans protection.

Alors imaginez l'effet de l'utilisation quotidienne de ces produits sur le microbiome cutané !

Les médecins le constatent nos peaux sont de plus fragiles et sujettes aux affections chroniques. Il est temps de changer nos routines d'hygiène !

Voici quelques règles simples qui vous aideront à booster et protéger votre microbiome :

Premier réflexe : Faire le tri dans sa salle de bain

  • Bannissez les gels lavants ou shampooing contenant des sulfates comme le Sodium Lauryl sulfate ou Sodium Laureth sulfate. Ces détergents trop puissants sont ravageurs pour le microbiome.
  • Evitez l'utilisation de cosmétiques alcalins. Leur pH proche de 8 ou 9, voir supérieur à 10 agresse le microbiome entraînant la mort des bonnes bactéries présentes sur notre peau. C'est le cas des savons classiques ou naturels, du bicarbonate de soude ou de l'alcool.

Deuxième réflexe : Chouchouter votre peau et ses "gentils hôtes"

  • Ne prenez pas de douche ou de bain trop chaud.
  • Ne faîtes pas de peeling trop fréquent.
  • Ne frottez pas votre peau trop vigoureusement avec un gant de toilette ou un loofa.

Troisième réflexe : Renoncer à l'obsession de l’asepsie

  • N'utilisez plus de lotion antibactérienne ou de savon antibactérien pour les mains
  • Choisissez des produits ménagers naturels, moins agressifs. En créant un "milieu" stérile, ils appauvrissent notre microbiome 

Quatrième réflexe : Nourrir son microbiome

  • Les produits alimentaires fermentés sont à la mode. Tant mieux ! Ils contiennent des probiotiques et des prébiotiques bénéfiques pour notre microbiome. Consommez les sans modération. Kefirs, Kombucha, yaourt, sauce de soja... Vous avez l'embarras du choix !
  • Ce qui est vrai pour notre microbiome intestinal est vrai aussi pour notre peau. Les soins cosmétiques probiotiques (encore peu nombreux) tels que les soins d'hygiène de BIOSME vous aident à prendre soin de votre peau en protégeant et nourrissant ces précieux habitants.