La pollution plastique océanique est devenue un enjeu écologique majeur. En 2050, si rien n'est fait, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans ! Les équipements de pêche perdus ou abandonnés par les chalutiers représentent 70% des gros déchets plastiques flottant à la surface des mers. Chaque année, ils causent la mort de centaines de milliers de phoques, dauphins, otaries, tortues, petites baleines et autres oiseaux de mer.

Il est temps de se mobiliser pour la protection des océans !

Biosme a décidé d'agir en lançant son premier produit circulaire : un déodorant rechargeable en verre et en plastique recyclé des filets de pêches usagés. Pour cela nous nous sommes associés à une entreprise danoise qui collecte ces filets de pêches usagés et protège la faune marine. Notre flacon en verre est produit en Allemagne, notre plastique océanique est transformé en Suisse et notre formule est fabriquée en France à 150 km de nos bureaux !

Adoptez les 3 petits gestes qui vont tout changer

1 – J’achète le déodorant Bleu Océan en magasin Bio ou sur Internet

Chaque déodorant Bleu Océan acheté permet de financer le repêchage et la collecte des filets de pêches abandonnés responsables de la mort de centaines de milliers d’animaux marins. Biosme a signé un partenariat avec la fondation WFO, qui mène des actions partout dans le monde pour la collecte, le recyclage et la préservation des océans et des mers de la pollution plastique .

2 – Je mets au recyclage le flacon en verre ou je le rapporte en consigne dans un magasin partenaire. Je conserve la tête roll-on et le bouchon en plastique océanique recyclé.

Le verre est le matériau aujourd’hui le mieux recyclé (100 % du verre collecté en France est recyclé). Il n’existe pas de limite à son recyclage et, mieux encore, il peut être consigné et réutiliser un très grand nombre de fois. Le plastique « recyclé des océans » ne se retrouvera jamais dans les mers. Le bouchon et la tête roll-on sont conservés et réutilisés. Il suffit de les laver avec un peu de liquide vaisselle.

3 – J’achète une recharge en verre pour mon déodorant ou je me rends dans un magasin qui propose du vrac.

Et hop ! Je remplis mon flacon ou j’adapte ma recharge sur la tête roll-on que j’ai conservé.

Aujourd'hui, tous les packagings que nous utilisons sont recyclables. Nous évitons les suremballages et achetons tous nos packaging en Europe pour réduire notre empreinte carbone. A partir de 2020, nos packagings seront à 100% recyclés pour l’ensemble de nos gammes de produits.