Cosmétiques et Grossesse : Comment prendre soin de soi et de son bébé

Publié le : 01/09/2018 11:15:41
Catégories : News

Cosmétiques et Grossesse : Comment prendre soin de soi et de son bébé

La grossesse est un moment unique et précieux qui mérite toute notre attention. Pendant cette période, la future maman et son petit habitant sont très vulnérables face à l’environnement. Au même titre que l.es médicaments, l’utilisation des produits cosmétiques doit être contrôlée

Attention aux étiquettes !

La  plupart des produits chimiques présents dans l’environnement et sur notre peau proviennent de nos salles de bain. Conservateurs agressifs, perturbateurs endocriniens, métaux lourds, les formules des produits cosmétiques et d’hygiène utilisés au quotidien ne sont pas sans danger. Par mesure de précaution, il faut éviter les produits contenant des substances à risque pendant l’intégralité de la grossesse. Parmi les substances à risque, on retrouve principalement le MIT (méthylisothiazolinone) et dérivés, les parabènes, les phtalates, les PEG, l’EDTA, le triclosan, l’alcool, les tensioactifs comme le SLS et l’ALS. Mais les allergènes sont aussi à éviter. Durant la grossesse, le bouleversement hormonal provoque une hypersensibilité cutanée qui peut déclencher des allergies. Le règlement cosmétique européen impose aux fabricants cosmétiques de faire figurer ces allergènes sur les étiquettes de leurs produits (à la fin des listes INCI), mais ce n'est pas le cas des produits hors Europe, notamment ceux provenant des Etats-Unis.

Privilégier les produits naturels !

Les produits naturels et bio sont à privilégier aussi bien pour l’hygiène que pour le soin. Mais attention, naturel n’est pas synonyme d’innocuité. Les huiles essentielles, par exemple, sont à proscrire durant la grossesse en raison de leur pouvoir tératogène fortement suspecté (susceptible de provoquer des malformations chez les enfants dont la mère a été traitée pendant la grossesse). De même certains ingrédients naturels contiennent des composés, par toujours étiquetables, qui peuvent être nocifs. C’est le cas des CMR (composés cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques) présents notamment dans les produits naturels à base de rose (huiles essentielles, parfum ou extrait), mais aussi dans de nombreux produits cosmétiques traditionnels.

Bien choisir son déodorant !

Les déodorants font parti des produits d’hygiène les plus controversés principalement pour leur contenance en sel d’aluminium. Le hic, c’est que durant la grossesse, les futures mamans transpirent en quantité plus importantes et les odeurs sont plus perceptibles. Alors comment bien choisir son déodorant ? La règle numéro 1 : bannir tous les déodorants contenant des huiles essentielles ! Tout particulièrement lors du premier trimestre car elles pourraient provoquer des fausses couches. Il faut privilégier les formules naturelles à base d’hydrolat végétaux qui permettent de réguler la transpiration en douceur. BIOSME propose un déodorant naturel, sans sel d’aluminium, sans alcool, avec un parfum sans allergène permettant de réguler la transpiration grâce à des actifs probiotiques. Comme l’ensemble des produits de la gamme, il est également sans CMR.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered