Les huiles essentielles sont-elles dangereuses au quotidien ?

Les huiles essentielles sont-elles dangereuses au quotidien ?

Depuis plusieurs années, les médecins alertent sur l'utilisation de certaines huiles essentielles présentant un risque pour la santé en cas de mésusage ou de contre-indications. C'est notamment le cas de l'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree) et de l'huile essentielle de lavande aujourd'hui incriminées pour leur activité perturbatrice endocrinienne.

L’huile essentielle de lavande et l’huile essentielle d'arbre à thé font parties des huiles essentielles les plus populaires. De nombreux produits de consommation courante en contiennent (savons, déodorants, lotions, shampoings, produits coiffants et lessive). Mais leur succès pourrait être remis en cause par les découvertes d'une équipe de chercheurs américains.

Une étude* menée par l'Institut national des sciences de la santé environnementale (NIEHS) vient de confirmer le lien suspecté entre l'utilisation de ces huiles essentielles et le risque de croissance anormale du sein chez les jeunes garçons, appelée gynécomastie prépubertaire. L'étude a démontré le lien de causalité et les modalités d'action de leurs composants sur les récepteurs aux œstrogènes et récepteurs aux androgènes des cellules. Or les composants à l'origine de cet effet perturbateur endocrinien, notamment l'eucalyptol, le 4-terpinéol, le dipentène/limonène et l'alpha-terpinéol, pourraient se retrouver dans la plupart des huiles essentielles.

Par précaution, les autorités de santé déconseillent l’usage des huiles essentielles chez l’enfant, mais également chez la femme enceinte ou allaitante et les personnes âgées et souffrant de pathologies chroniques. Les huiles essentielles pourraient prochainement voire leur usage d'avantage réglementé. Chez BIOSME, nous avons décidé de bannir les huiles essentiels des produits d'hygiène que nous développons dans la gamme daydry probiotics, de façon à éviter tout risque potentiel d'allergie ou d'effets indésirables. Il est important de rappeler que l’utilisation de produits naturels n’est pas toujours dénuée de risque et que l'avis d'un médecin est toujours conseillé.

*EFFET PERTURBATEUR ENDOCRINIEN DES HUILES DE LAVANDE ET DE L'ARBRE DE THÉ : DES PRODUITS PAS SI INOFFENSIFS...

Tous les commentaires